Calimucho : site officiel du club de Calimucho : site officiel du club de danse de FARGNIERS - clubeo

Biographie

Calimucho est un groupe de musique punk-rock, originaire de Tergnier (Aisne, Picardie), qui a débuté en 1996 dans une première configuration avec quelques fêtes et concerts. Xavier Swartvagher (guitare-chant), Ludovic Candini (basse) et Sébastien Blondel (guitare-chant), membres fondateurs du groupe, qui tient son appellation d'un cocktail "économique" découvert par ces jeunes étudiants à Reims, trouvent leur rythme de croisière avec l'arrivée de Jérémy "Gooshy"  Rodrigues à la batterie.

Le quatuor, qui répète dans les locaux des Caves à Musique de Fargniers, prépare un set qu'il fera apprécier au public axonais entre janvier 1997 et juillet 1998. Après une première surprenante et marquante dans un Bar de La Fère (02), Calimucho est appelé à monter sur la scène de la première édition du "Cri du Singe" organisé par "Espaces Musiques" à Chauny (02). Ce soir du 31 janvier 1998, les "Calimucho" partagent l'affiche avec "Juniper" de Poitiers, "Soleil Noir" de Laon, "K. Nalize" de Chauny, et "Cacao" (Chauny également) futur représentant de la Picardie au Printemps de Bourges.

D'influence marquée par "Bérurier Noir", "Nirvana", "The Clash" ou "Red Hot Chili Peppers", Calimucho reprend quelques standards comme "Should I Stay Or Should I Go" des Clash, "Knockin' On Heaven's Door" de Dylan version Guns N'Roses, "I Wanna Be Your Dog" des Stooges, "Destruction" de Cyco Miko, "L'Empereur Tomato Ketchup" des Beru ou revisite l'entraînant "Il Jouait du Piano Debout" de Michel Berger. Sur scène, plusieurs morceaux phares du groupe (Kapitalist", "Go My Way", "No Place For Losers", "Intégration" ou "For You") sont repris par un groupe de fans qui s'emballe dans le morceau final joué lors de tous les sets, "A Poils Leon", co-écrit et chanté par le bassiste du groupe, Ludovic Candini, aujourd'hui chanteur des "Moitiés d'Cons".

Après avoir intégré l'association "Zenon Organisation" en 1999 et joué en première partie des Auxerrois des "Flys" le 30 janvier à Beautor (02), Calimucho écume quelques bars en ce début d'année et termine sa tournée le vendredi 2 juillet 1999 lors de l'ouverture de la fête des Cheminots de Tergnier. C’est la fin du groupe.

Mais début 2015, le groupe retrouve le chemin des Caves à Musique et reprend les répétitions. Deux des membres d'origine sont toujours dans l'affaire, Ludovic Candini et Xavier Swartvagher, Jérémy "Gooshy" Rodrigues restant à la batterie. A la guitare, Irvin Lemaire se joint au groupe qui donne son premier concert depuis 17 ans à Quessy-Cité, lors de la fête des cheminots le 1er juillet 2016, 17 ans jour pour jour, au même endroit, après l'arrêt du groupe. C'est le début de la tournée intitulée "The Retour" qui conduit les « Cali » à la Fête de l’Humanité à La Courneuve (stand de Tergnier).

En 2017, Calimucho entame une « tournée général » avec des dates dans des bars de Saint-Quentin, Amiens, Château-Thierry, avec un passage désormais obligé chez l’ami XN au Petit Troquet à Fargniers. Le groupe joue une grande partie des morceaux de l’époque, mais présente aussi de nouvelles compositions comme « Fais Non », « Vide Ton Casier » ou « Think ». D’autres reprises sont également jouées sur scène, avec toujours du Béru (« Hélène et le Sang ») mais aussi « Elsa Fraulein » des Porte-Mantaux ou « Camarade » des Sales Majestés.

Serge Anton, des Darons, prend la guitare sur le dernier concert de l'année au Petit Troquet. Et en 2018, Hadrien Manoury remplace Irvin à la guitare. Ancien membre de Maldito Rapaz, il joue son premier concert à Beautor le 21 avril.